Une fuite/un déversement = 3 problèmes

1. Le liquide
Lors d’une fuite ou d’un déversement, l’exposition des opérateurs à l’acide fluorhydrique doit être minimisée afin de limiter les risques de lésions chimiques.
Un déversement d’HF doit être géré en toute sécurité en utilisant un absorbant adapté qui réagisse de façon maitrisée avec l’acide fluorhydrique.

2. Les vapeurss
L’acide fluorhydrique, tant qu’il n’est pas neutralisé, émet en permanence des vapeurs de fluorure d’hydrogène gazeux. Ces vapeurs sont mortelles par inhalation.
Il est donc impératif de stopper ces émissions de vapeurs en les neutralisant à la source.

3. Les projecti ons et le matériel contaminé
La fuite d’acide fluorhydrique est susceptible de contaminer le matériel à proximité de l’accident. Pour éviter sa corrosion il doit donc être décontaminé.
Après évacuati on du liquide, il est donc nécessaire de s’assurer que la zone et les outils touchés par le liquide et les vapeurs sont totalement décontaminés, opérationnels et sécurisés.

Les ions H+ et F- sont gérés respectivement par une réaction acidobasique et par une réaction de précipitation.

Ces réactions sont maitrisées pour:

  • Limiter l’élévation de température
  • Eviter l’emballement de la réaction: uniquement une simple effervescence signe de dégagement de CO2
  • Les réactions sont irréversibles: les sels créés ne reformeront pas HF.

1. Protéger les personnes autour de vous en les éloignant/évacuant de la zone contaminée, ouvrir les portes et les fenêtres si l’endroit en possède, puis s’équiper de protections personnelles adéquates. Il convient d’éteindre toute source d’ignition pour ne pas provoquer de sur-accident.

2. Faire un barrage autour du déversement avec un absorbant neutralisant, comme l’absorbant neutralisant Trivorex® (pour tous les liquides dangereux) ou l’absorbant neutralisant Acicaptal® (spécifiquement pour les déversements d’acides).

3. Saupoudrer l’absorbant sur le liquide déversé. Si le résidu est rose il est acide, lorsqu’il redevient jaune, il est neutre.

4. Ramasser le résidu et traiter le déchet en adéquation avec les réglementations en vigueur.

1. Se protéger ainsi que vos collaborateurs avec un équipement respiratoire adapté à l’acide déversé et évacuer les autres personnes. Ne pas oublier que la fumée provenant d’un acide peut irriter le système respiratoire.

2. Une fois le déversement absorbé et neutralisé par l’absorbant Acicaptal® ou l’absorbant neutralisant Trivorex® (compatibles avec les acides même corrosifs), la quantité de vapeurs acide sera diminuée, et le résidu, neutralisé, pourra être ramassé plus facilement.

Un déversement corrosif acide doit être absorbé par un absorbant neutralisant afin de limiter les risques.

Lorsque l’acide est un corrosif concentré, la gestion de l’épandage peut requérir une étape supplémentaire afin que le produit soit complétement absorbé et neutralisé. Pour ce faire, saupoudrer l’absorbant neutralisant Acicaptal® ou l’absorbant neutralisant polyvalent Trivorex® tout autour et par-dessus le déversement. Si le liquide est difficilement absorbé ou que le résidu est encore acide (rose) le décontaminant chimique Le Vert (ou à défaut de l’eau) doit être versé sur l’absorbant afin de faciliter l’absorption et la neutralisation de l’acide.

Ne jamais mélanger directement de l’eau avec un acide corrosif, cela pourrait provoquer une réaction exothermique. Nous vous recommandons d’utiliser un absorbant neutralisant pour éviter des réactions dangereuses.

Un déversement de soude doit être absorbé par un absorbant neutralisant afin de limiter les risques de brulures chimiques. De plus, un déversement de soude concentré est épais et requiert une étape supplémentaire pour être entièrement absorbé et neutralisé. Pour ce faire, saupoudrez l’absorbant neutralisant Basicaptal® ou l’absorbant neutralisant polyvalent Trivorex® tout autour et par-dessus le déversement. Ensuite, le décontaminant chimique Le Vert (ou à défaut de l’eau)doit être versé au-dessus de l’absorbant afin de faciliter la neutralisation du déchet.

Le mélange d’un acide et d’une base peut générer un dégagement de chaleur important (jusqu’à une inflammation) et parfois des vapeurs plus ou moins dangereuses. La solution est l’utilisation de l’absorbant neutralisant Trivorex®, capable de réduire les vapeurs toxiques, neutraliser en toute sécurité les mélanges d’acide et de base et enfin d’absorber les déversements afin d’assurer une sécurité maximale aux employés.

Les accidents de piscine sont majoritairement causés par la combinaison involontaire du mélange de l’eau de javel avec un acide. Ce mélange provoque l’émission de chlore gazeux, le dichlore. Ce gaz toxique est extrêmement irritant. Pour stopper l’émission de vapeur, solidifier et neutraliser le déversement, nous vous recommandons les étapes suivantes:

1. Prévenir les personnes à proximité du danger. Ensuite, trouver l’équipement adéquat pour vous protéger et sécuriser la zone.

2. Faire un barrage autour du déversement avec l’absorbant neutralisant Trivorex® (compatible avec les acides ou les bases). Il va réduire l’émission de vapeurs irritantes, neutraliser le déversement et va vous permettre de ramasser les résidus plus facilement.

3. Mettre l’absorbant neutralisant sur le déversement et attendre que l’indicateur pH se colore en jaune, ce sera le moment où le déversement sera complètement neutralisé.

4. Ramasser les résidus neutralisés et les traiter en accord avec la réglementation nationale en vigueur.

Oui, l’absorbant neutralisant Trivorex® (compatible avec les acides et les bases) est capable de: réduire les vapeurs toxiques en stoppant leur émission. En neutralisant le produit chimique qui occasionne les vapeurs, l’absorbant neutralisant Trivorex® permet de stopper, à la source, l’émission de vapeurs.

Il est important de ne pas chercher à diluer avec un seau d’eau ou un tuyau d’arrosage car le contact avec de l’eau pourrait entrainer un dégagement de gaz nocif, voir représenter un risque d’explosion ou d’incendie, les produits utilisés étant souvent des produits comburants. Nous vous conseillons plutôt de suivre la procédure suivante:

1. S’équiper avec les équipements adéquats et sécuriser la zone.

2. Faire un barrage tout autour du déversement avec un absorbant neutralisant, comme pour tous les liquides dangereux. Il va réduire considérablement les émissions gazeuses et vous permettre de ramasser les résidus plus facilement. Déposer ensuite l’absorbant sur le liquide déversé.

3. Ramasser les résidus (neutralisés) et les traiter en accord avec la réglementation nationale en vigueur.

Quand on utilise des absorbants non spécialistes (sciure de bois, papier absorbant ou carton) pour absorber des déversements d’acides ou d’oxydants, un risque d’inflammation et/ou d’explosion est probable. En effet, les composants de certains absorbants non spécialisés peuvent réagir avec les oxydants comme l’acide nitrique par une réaction exothermique (dégagement de chaleur). La température peut alors augmenter fortement et conduire à une inflammation. De plus les produits de la réaction peuvent être explosifs. Par exemple la réaction entre le papier absorbant et l’acide nitrique concentré peut former de la nitrocellulose qui était un explosif utilisé lors de la seconde guerre mondiale.

Il est préférable d’utiliser un produit comme l’absorbant neutralisant Trivorex® qui absorbera et neutralisera le cas échéant le produit comburant.

L’ammoniac est souvent utilisé sous sa forme gazeuse. Il se dissout cependant facilement dans l’eau, les alcools ou d’autres solvants afin d’être utilisé dans un cadre industriel ou comme agent nettoyant. Une solution aqueuse d’ammoniaque émet des vapeurs qui peuvent irriter le système respiratoire. Si vous souhaitez absorber et neutraliser un déversement d’ammoniaque, veuillez suivre ces indications:

1. Evacuez les personnes présentes à proximité de l’épandage, protégez-vous avec les équipements adéquats et sécurisez la zone.

2. Faire un barrage tout autour du déversement avec un absorbant neutralisant, comme Trivorex® (pour tous les liquides dangereux) ou Basicaptal® (pour les déversements spécifiques de bases). Ils vont réduire considérablement les émissions gazeuses, neutraliser la basicité du déversement et vont vous permettre de ramasser les résidus plus facilement.

3. Déposer l’absorbant sur le liquide déversé. Si le résidu est bleu il est basique, lorsqu’il redevient jaune, il est neutre.

4. Ramasser les résidus neutralisés et les traiter en accord avec la réglementation nationale en vigueur.

Avant toute opération de maintenance sur les machines, canalisations et valves qui contiennent ou transportent des produits chimiques corrosifs et irritants, il est fortement recommandé de s’assurer qu’il n’y a pas d’autres produits chimiques présents dans le système, pour éviter tout mélange incompatible. De nouvelles ou de plus anciennes fuites et des flaques pourraient être répandues dans la surface de travail, rendant le travail dangereux pour le salarié.

Rincer et neutraliser les résidus de canalisation avec le décontaminant chimique LeVert. Cette solution de pH neutre piège n’importe quel produit chimique corrosif: acides, produits alcalins, oxydants ou encore le formaldéhyde. Utiliser le décontaminant Le Vert pour décontaminer vos canalisations simplifiera et ajoutera un degré de sécurité à votre intervention.

De plus, si vous voulez solidifier les résidus liquides d’éventuelles fuites ou difficiles à ramasser, vous pouvez compléter votre protocole de sécurisation en utilisant l’absorbant neutralisant Trivorex® (pour les acides et les bases).

1. Prévenir les personnes à proximité afin d’éviter le risque de glissade ou de chute.

2. Utiliser l’absorbant universel Polycaptor® pour faire un barrage autour du déversement. Absorber le déversement.

3. Ramasser les résidus. L’absorbant va se mélanger avec l’huile sans laisser ni de résidu ni de traces, même sur des surfaces irrégulières.

1. Prévenir les personnes à proximité du risque de glissade ou de chute.

2. Utiliser l’absorbant universel Polycaptor® pour faire un barrage autour du déversement. Absorber le déversement.

3. Le laisser quelques minutes puis ramasser les résidus. L’absorbant va se mélanger avec les polymères floculant sans laisser ni résidu ni trace, même sur des surfaces irrégulières.

1. Prévenir les personnes à proximité du risque de glissade ou de chute.

2. Utiliser l’absorbant universel Polycaptor® pour faire un barrage autour du déversement. Absorber le déversement.

3. Ramasser les résidus. L’absorbant va se mélanger avec la peinture sans laisser ni résidus, ni traces, même sur des surfaces irrégulières.

1. Prévenir les personnes à proximité du danger. Ensuite, trouver l’équipement adéquat pour vous protéger et sécurisez la zone.

2. Faire un barrage autour du déversement avec l’absorbant neutralisant Trivorex® (compatible avec tous les solvants) ou l’absorbant Polycaptor®. Mettre ensuite l’absorbant sur le déversement et attendre quelques minutes l’absorption complète du liquide. Il va ainsi vous permettre de ramasser les résidus plus facilement sans laisser de traces glissantes ou dangereuses au sol.

3. Ramasser le résidu et traiter le déchet en accord avec la réglementation nationale en vigueur.

1. Prévenir les personnes à proximité du danger. Ensuite, trouver l’équipement adéquat pour vous protéger et sécuriser la zone.

2. Faire un barrage autour du déversement avec l’absorbant neutralisant Trivorex® (compatible avec tous les acides, bases, solvants, oxydants, etc.). Il va réduire les vapeurs irritantes, neutraliser le déversement et va vous permettre de ramasser les résidus plus facilement.

3. Mettre l’absorbant neutralisant sur le déversement et attendre quelques minutes pour finaliser l’absorption du liquide.

4. Ramasser les résidus et les traiter en accord avec la réglementation nationale en vigueur.

Quand une projection de produit chimique se produit, ce n’est pas toujours détectable ou identifiable. Avant d’enlever vos équipements de protection, vous et votre équipe devez suivre une procédure de déshabillage pour éviter d’être en contact avec un résidu chimique. Il peut également être nécessaire de décontaminer le matériel utilisé. Le principe est de supprimer tout risque d’exposition avant de procéder au nettoyage de cet équipement, ou tout simplement de le jeter.

Notre solution: rincer et neutraliser les produits chimiques concentrés (spécialement les produits corrosifs) à la surface de vos vêtements de protection chimiques avec le décontaminant Le Vert. Cette solution à pH neutre est capable de piéger tout type de produit chimique: acides, bases, oxydants ou autres. Utiliser la solution Le Vert renforce et simplifie votre protocole de décontamination.

L’eau peut être utilisée pour rincer mais elle ne neutralisera pas la projection chimique. Seules de grandes quantités d’eau pourront permettre de diluer des produits chimiques corrosifs et concentrés. Les déchets liquides sont alors très conséquents.

Quand une projection d’acide fluorhydrique (HF) survient, elle n’est pas toujours détectable ou identifiable. Avant de retirer le moindre EPI, vous devez avec votre équipe, suivre une procédure de déshabillage spécifique pour limiter toute exposition (la procédure la plus simple est le retrait des gants, sans se contaminer). Le contact avec HF étant extrêmement dangereux (danger mortel), nous recommandons ce protocole afin de décontaminer en toute sécurité toute surface éventuellement polluée par HF.

Rincer et neutraliser toute projection éventuelle d’acide fluorhydrique (HF) à la surface de vos combinaisons et autres équipements, avec le décontaminant Le Vert HF. Cette solution à pH neutre piège l’acide fluorhydrique et ses dérivés fluorés acides. Elle vous permet de retirer vos EPI avec un degré supplémentaire de sécurité et simplifie votre protocole de déshabillage.

L’eau peut être utilisée pour rincer mais elle ne neutralisera pas la projection chimique. Même si de grandes quantités d’eau peuvent diluer HF, le risque peut demeurer présent dans les déchets liquides qui sont par ailleurs, très conséquents.

ACTUALITÉS

Les sauveteurs savent combien le traitement de blessures graves e...
Chaque industrie et chaque secteur d'activité présente ses propre...
Le nouveau Le Vert décontamine toutes les surfaces, les vêtements...
Saviez-vous qu'il existe des pansements détectables dans différen...
Votre entreprise ou votre immeuble est visité et utilisé par des...

FLASH

Un instrument utilisant la technologie de transillumination avec un grand cercle de l...
Sam®Splint Les produits Sam® Splint, Sam® Sling und SoftShell™ Splint: connu pour de...
Le dispositif de fermeture de plaies iTClamp™ permet de contrôler rapidement, fiablem...
Le pansement Snögg ne colle ni sur la peau, ni sur les cheveux, ni sur la plaie, mais...
Comme nouveauté, nous vous offrons au sein de notre gamme de produits un gel de gluco...

RISQUES CHIMIQUES

Les déchets des entreprises industrielles dont l'élimination incombe légalement aux p...
  Le B.T.P. ainsi que l'industrie du ciment sont deux secteurs au sein desquels des...
Les eaux usées industrielles (présence d’hydrocarbures, de détergents, d’acides, de b...
La maintenance est consacrée à maintenir l'activité de l'industrie au plus haut nivea...
Les services d'urgence doivent faire face à des accidents chimiques. Le temps d'inter...

FAQ

Décontamination du corps

Qu’est-ce que la solution Diphotérine®?

Absorbants

Comment lutter en cas de fuite ou de déversement?

EZ-IO® - système intraosseux

Dans quels cas l’EZ-IO® peut-il être utilisé?

Fermeture de plaies iTClamp™

Qu’est-ce que l’iTClampTM?

Northern Star Compass

Comment le Northern Star Compass s’allume-t-il?

comintour.net
stroidom-shop.ru
obystroy.com