Northern Star Compas

Northern Star Compas

L’appareil est équipé d’un interrupteur à impact mécanique et d’un accéléromètre programmable. Grâce à ce commutateur à impact, le Northern Star passe en mode de déplacement sans piles lorsqu’il n’est pas utilisé, c’est-à-dire qu’il est complètement éteint. Pour activer l’appareil, l’utilisateur doit l’activer, puis déplacer immédiatement le Northern Star à la manière typique des pompiers. Pour faire la prise de vue, il suffit de taper fermement sur le masque. Si le capteur d’impact est activé, une lumière clignote brièvement. Si l’unité n’est pas déplacée dans les 2 sec., le Northern Star revient en mode arrêt. Si le porteur déplace le dispositif immédiatement après l’activation, le Northern Star devient pleinement active et le reste jusqu’à ce que l’accéléromètre soit inactif pendant 3 min. La manière la plus simple d’expliquer à l’utilisateur est de frapper le masque contre son genou et de le secouer comme une bombe aérosol. Des vidéos détaillées de la séquence d’activation sont disponibles sur notre site Web www.tinovamed.ch.

Le Northern Star fonctionne avec une batterie lithium-ion rechargeable LIR 2450, qui surchauffe et tombe en panne lorsqu’elle est alimentée par une batterie CR 2450 non rechargeable. Les batteries LIR 2450 entièrement chargées fonctionnent en continu pendant 7–8 h. Il est recommandé de remplacer les piles le premier jour de chaque mois et après chaque utilisation.

Northern Star utilise un gyroscope à 6 axes pour assurer la précision des données, que l’utilisateur soit debout ou rampant. De plus, le gyroscope permet aux pompiers rampants de «regarder» vers la gauche et la droite, permettant ainsi de s’orienter vers l’avant sans avoir à changer de posture.

L’Agence nationale de protection contre les incendies (NFPA) ne délivre pas de certificats. Il établit plutôt des normes auxquelles les institutions peuvent adhérer ou non. Par conséquent, le Northern Star est considéré comme un accessoire qui n’est soumis à aucune norme NFPA. Néanmoins, il était important pour Northern Star Fire (NSF) de déterminer si la fixation de l’appareil à l’intérieur de la vitre du masque affecterait la visibilité de quelque façon que ce soit. La chaleur provenant de l’extérieur doit être dissipée simultanément à travers le verre du masque. Pour s’assurer que le Northern Star n’interfère pas avec ce dérivé, NSF a demandé à Intertek Labor d’effectuer le test de chaleur rayonnante NFPA en 1981. Les résultats des essais ont montré que le montage du Northern Star n’affecte en aucune façon la visibilité/fonctionnalité du verre du masque.

Le Northern Star est conçu pour s’adapter à n’importe quel masque – partout où l’utilisateur le souhaite. NSF recommande le montage dans la zone inférieure ou au bord inférieur du verre, où il ne limite pas le champ de vision de l’utilisateur et ne bloque pas les autres dispositifs HUD (affichage tête haute).

Le Northern Star est fixé avec un ruban adhésif double face conforme à la classification de protection incendie 3M. Il est amovible et réutilisable. Néanmoins, la bande 3M offre une puissance de maintien extrême, de sorte qu’il est pratiquement impossible de glisser et de changer de vitesse. Ce produit a été choisi pour s’assurer que le Northern Star ne tombera pas même lors de mesures de protection incendie difficiles.

Les fabricants de masques tels que MSA, SCOTT ou Draeger n’ont pas encore fait de commentaires à ce sujet. Comme le Northern Star n’est pas fixé en permanence, NSF recommande de retirer l’appareil sous garantie avant de retourner le masque. De plus, comme la plupart des masques ont peu d’éléments mobiles, peu d’acheteurs d’appareils respiratoires autonomes déclarent devoir retourner les masques aux fins de la garantie. La NSF a conçu le Northern Star de sorte qu’il n’altère pas sa forme, sa convenance et sa fonction – et ces facteurs tiennent compte de la NFPA et de la NIOSH (agence fédérale américaine pour la recherche en médecine du travail) lors de l’approbation de nouveaux produits. Enfin, MSA permet dans une lettre l’utilisation d’accessoires achetés qui n’affectent pas la forme, l’adéquation et la fonction et ne causent pas la détérioration du verre du masque.

Le Northern Star est actuellement utilisé dans 14 pays. Nos clients comprennent des unités militaires, des plongeurs de sauvetage et des pompiers. Les unités de l’US Navy Seals et de la NASA utilisent également nos appareils. Bon nombre des principaux pompiers américains utilisent notre équipement pour la formation en matière d’essais départementaux. Le New York, Chicago, Phoenix, Houston, San Antonio... la plupart des grands services d’incendie ont demandé notre équipement pour l’essayer.

Nous utilisons le système de commandement des incidents, qui fonctionne via Alpha/Bravo/Charlie/Delta...

Dès qu’un pompier met son masque à l’entrée, il doit tenir compte de nombreux facteurs – la construction du bâtiment, le déploiement de fumée, les sorties possibles, etc. La transmission radio typique sur la première marche d’escalier est approximativement: «le groupe d’extinction 2 entre dans le bâtiment du côté alpha avec 3 hommes. Nous luttons contre l’incendie en tant que premier service». Si le Northern Star est utilisé, le message radio est le même – mais avec un ajout: «le groupe d’extinction 2 entre dans le bâtiment du côté Alpha- Nord avec 3 hommes. Nous luttons contre l’incendie en tant que premier service». Grâce à un seul mot de plus, les pompiers peuvent être sûrs de toujours savoir dans quelle direction se trouve la sortie.

Mais le Northern Star ne fait pas que rendre les pompiers plus sûrs. Il les aide également à chercher plus rapidement, à se déplacer plus efficacement dans l’environnement de combustion et à sauver plus de vies. Par exemple, s’il y a un enfant dans la deuxième ou la troisième pièce, le pompier sait toujours dans quelle direction aller pour sauver l’enfant. Un autre exemple: si un pompier reçoit l’ordre de percer le plafond du côté «Charlie» en raison d’un incendie dans le grenier, il sait maintenant avec certitude dans quelle direction ça se trouve.

Oui. Les 2 boîtiers se ferment hermétiquement et forment ainsi un couvercle imperméable à l’eau. Des tests dans des réservoirs sous pression ont été effectués afin de déterminer si le produit peut résister à des pressions extrêmes à une profondeur d’eau de 15 à 30 m. Cependant, comme le Northern Star est placé à l’intérieur du masque, il ne devrait être mouillé qu’à l’entrée et à la sortie de l’eau. Nous sommes heureux d’annoncer que l’équipement des unités de l’US Navy Seals est actuellement à l’essai.

Actualités

Flash

FAQ

Nouvelles

Les derniers articles

Contact

 

Tinovamed GmbH

Gewerbestrasse 2

4563 Gerlafingen

032 566 71 72

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

ou par formulaire en ligne